• artemyz

Préhistoire intime - Vivre dans la peau des Homo Sapiens par Sophie A. DE BEAUNE

Je vous invite à découvrir ce tout nouvel ouvrage, à paraître le 10 Février aux éditions Folio Histoire.




Le livre Comment savoir ce que ressentaient les premiers Homo Sapiens? Leur vie quotidienne racontée à travers les traces qu’ils ont laissées. Les personnages de ce livre sont les femmes, hommes et enfants qui peuplaient l’Europe il y a 40000 à 10000 ans. Les fouilles archéologiques nous permettent aujourd’hui de connaître nombre de détails sur leur vie quotidienne, comme ce qu’ils mangeaient. Mais ce ne sont pas ces aspects, déjà bien connus, qui ont été retenus ici. L’autrice a choisi d’étudier les usages du corps de ces Homo sapiens : on a une idée assez précise de leur apparence à partir des squelettes retrouvés, de leur habillement, mais aussi de la manière dont ils se soignaient ou se déplaçaient. Les vestiges de leurs activités permettent parfois de retrouver leurs gestes, leurs postures. C’est tout ce qu’on considère généralement comme invisible et hors de portée que Sophie de Beaune a cherché à mettre en avant, sorte de pied de nez aux historiens de l’art et autres non spécialistes de la préhistoire qui prétendent qu’on ne saura jamais rien ni de la vie quotidienne ni de l’intimité de nos ancêtres européens. Les vestiges, certes fugaces et évanescents, ne sont pas si rares : il suffit de savoir les lire.


L’autrice Professeure à l’université de Lyon et chercheuse au laboratoire «Archéologies et Sciences de l’Antiquité » à Nanterre, Sophie Archambault de Beaune étudie les comportements techniques et les aptitudes cognitives de l’homme préhistorique. Elle a notamment publié Pour une archéologie du geste (2000), L’homme et l’outil (2008), Qu’est-ce que la Préhistoire ? (Folio histoire no 251, 2016), Notre préhistoire. La grande aventure de la famille humaine (2016) et codirigé Cognitive Archaeology and Human Evolution (2009), La Préhistoire au présent. Mots, images, savoirs, fictions (2021) et New Advances in the History of Archaeology (2021). Elle dirige la collection « Le Passé recomposé » à CNRS Éditions.